France
du 26 au 29 août 2004

Le Pèlerin Russe sur le chemin de Compostelle

Accompagnement :  Jean-Yves LELOUP - Richard LOPEZ

 

 

Comme le pèlerin russe, les pèlerins en chemin vers Compostelle accordaient leur souffle au grand Souffle de la Vie. Silencieux et attentifs, ils marchaient vers l'Étoile, le cœur habité par le Nom de Celui qui Est au-delà du couchant...

C'est dans leur esprit et dans leurs traces que nous marcherons. Ultreia leur "mot de passe" nous aidera à faire ce "pas de plus" au-delà de nos fatigues et de nos doutes, pour accueillir la vérité du Simple, l'Étoile qui n'est pas seulement au bout du chemin (au "Finisterre") mais qui, à chaque pas, nous accompagne...

Jean-Yves LELOUP

 

Après une petite interruption, nous revoici sur le chemin... Cette année, c’est la Via Turonensis qui nous accueillera. Très bel itinéraire qui partait de Paris ou de Tours, selon la tradition, et qui passait par de très beaux monuments (telles les églises de St-Jacques à Paris, St-Hilaire à Poitiers et à Melle, St-Pierre à Aulnay, l’abbaye Royale de St-Jean-d’Angély, St-Eutrope à Saintes...) avant de rejoindre les trois autres voies à Ostabat, dans les Pyrénées. C’était le chemin qui regroupait Français du nord, Allemands, Anglais, Hollandais, mais également le chemin des pèlerins... qui remontaient vers Tours et le tombeau de Saint-Martin qui fut, pendant des siècles, un but de pèlerinage. D’Aulnay à Saintes, au rythme lent du pas de l'homme, nous essayerons de nous replonger dans cette étrange alchimie du voyage à pied où notre esprit encombré, notre mental agité passeront au feu du soleil, du vent, de la solitude, du silence et du Souffle, pour trouver le sens de cette marche, nous transformer, nous renouveler et aller au bout de nous-mêmes, "en chemin vers quel Éveil?"

Richard LOPEZ